CJB

Centre Jean Bodin : recherche juridique et politique

Centre Jean BODIN - UPRES EA 4337 - Recherche juridique et politique

Université d’ANGERS

Faculté de droit, d'économie et de gestion

13 allée François Mitterrand

BP 13633 49036 ANGERS cedex 01

Tél. 02 41 96 21 45/17 | Fax 02 41 96 21 96

 

Directeur (contrat 2017-2021) : LEMAIRE Félicien, Professeur en Droit Public

 

Site internet :

Contact : secretariat.cjb(at)contact.univ-angers.fr

 

Présentation

Le Centre Jean Bodin est un laboratoire de recherche en droit et science politique. Le laboratoire a obtenu en 2008 la labellisation d'équipe d'accueil sollicitée auprès de l'autorité de tutelle en novembre 2006 : CJB UPRES EA n°4337, du pôle de recherche Lettres Langues Sciences Humaines et Sociales (LL-SHS). Cette équipe (droit privé, droit public, histoire du droit, science politique) regroupe 48 enseignants chercheurs et chercheurs, 42 doctorants et 3 personnels administratifs.

 

Thèmes de recherche

Le projet scientifique du Centre Jean BODIN pour la période 2017-2021 s’organise autour des 2 axes suivants

  • Axe 1 : Patrimoine, entrepreneuriat, cohésion sociale et justice

Cet axe se propose d’interroger le rapport du droit à la société. Cet axe recouvre un important spectre de matières concernant le droit privé mais qui, dans leurs liens avec la question sociale, intéressent également le droit public. Dans les aspects « société » et « justice », les recherches portent sur le droit des contrats, le droit du patrimoine, le droit de la propriété intellectuelle, le droit des affaires, le droit processuel, le droit pénal et sciences criminelles ainsi que les recherches relatives aux discriminations et inégalités. Au titre de la « cohésion sociale », sont concernés le droit du travail, le droit de la sécurité sociale, et l’action sociale. Sur ce registre, les recherches ont trait aux acteurs de l’action sanitaire et sociale ainsi qu’aux enjeux qui s’attachent aux relations d’entreprise, qu’elles soient individuelles ou collectives.

  • Axe 2 : Etat(s) et Europe, nouvelles régulations

Cet axe interroge l’Etat français, spécifiquement, et plus largement les Etats dans leurs relations avec le droit européen et le droit international sur les thématiques de souveraineté, de compétences et des droits de l’homme mais aussi dans leurs relations avec les collectivités infra-étatiques à propos des questions liées au développement territorial et aux identités territoriales. Le tout s’articulant autour de la problématique de la norme, l’enjeu des nouvelles modalités de régulations juridiques dans l’Etat post-moderne se trouve posé, avec pour ligne d’horizon l’émergence de nouvelles thématiques : gouvernance de l’Etat et démocratie participative, norme et santé, norme et éthique, droit et numérique, ou encore droit des groupes en ses différents aspects (minorités et peuples autochtones, droit des groupes devant les organisations internationales, groupements professionnels, groupements de consommateurs, groupements d’usagers). Ce qui en définitive sollicite aussi bien la recherche en droit public dans toutes ses branches, que la recherche en droit privé dans certains domaines (droit de la consommation, droit de la santé, droit fiscal), ainsi que la science politique et l’histoire du droit dans la mise en perspective.

 

Programmes de recherche en cours :

 

Page d'actualités (en cours de construction) :

Cliquer sur le lien suivant :